Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 13 juillet 2017

BAD, la BID signe un nouvel accord de 2 milliards de dollars US pour financer l'énergie, les PME

La Banque africaine de développement (BAfD) et la Banque islamique de développement (ISDB) ont signé un accord historique pour renforcer le partenariat au niveau des pays. Les deux parties ont accepté de regrouper conjointement la somme de 2 milliards de dollars américains au cours des trois prochaines années pour financer des projets dans l'agriculture et la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, les petites et moyennes entreprises et le développement humain (santé et éducation). Pour réaliser l'objectif partagé de l'accord, l'IsDB et la Banque ont convenu de contribuer chaque année 1 milliard de dollars US sur trois ans à des activités conjointes axées sur ces domaines et secteurs prioritaires. Parlant lors de la cérémonie de signature de l'accord au siège de la BAD à Abidjan, président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina a réaffirmé l'engagement de la Banque et son intérêt à établir un partenariat renforcé avec la Banque islamique de développement. L'IsDB s'engagera également avec la Banque à mettre en œuvre les High 5s - les cinq domaines dans lesquels la BAD se concentre pour aider à accélérer la transformation économique de l'Afrique. "La réunion d'aujourd'hui porte sur la collaboration et le partenariat. La BAfD et l'IsDB partagent des traits communs et l'accord que nous signons est le plus élevé avec toute banque de développement. Nous sommes très enthousiasmés par la gamme de choses que nous pouvons faire ensemble et nous sommes prêts à travailler avec vous pour déplacer ce mouvement ", a déclaré Adesina. "Nous allons travailler sur un pipeline de projets en Afrique s'étendant de l'agriculture aux PME, à l'énergie et au développement humain. Nous devons créer des emplois pour nos femmes et nos jeunes. "IsDB est l'un des principaux contributeurs de cofinancement à la Banque. La Banque et l'IsDB ont cofinancé des projets d'une valeur de plus de 2,5 milliards de dollars EU pour la période 2002-2016. La BAD a une présence sur le pays dans 21 des 27 pays membres communs avec IsDB. Dans le cadre du nouvel accord, la BAfD et l'IsDB doivent compléter et utiliser l'expertise du personnel de chaque pays au niveau des pays.

Source: afdb