Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 13 juillet 2017

L'UE, le Nigéria pour faciliter le commerce, l'investissement

Le gouvernement nigérian a délibéré lundi avec la délégation de l'Union européenne (UE) sur les moyens de faciliter le commerce et l'investissement au Nigeria. L'accord a été conclu lors de la réunion entre l'ambassadeur et le chef de la délégation de l'UE au Nigéria et la CEDEAO, Michell Arion et le ministre nigérian Des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama. Également lors de la réunion qui a eu lieu au ministère des Affaires étrangères, d'autres fonctionnaires du ministère ainsi que 20 représentants des États membres de l'UE. Le ministre a noté que la réunion était postérieure au communiqué signé l'année dernière entre le Nigeria et l'UE, qui portait sur La sécurité, la corruption, la prospérité, la migration et le développement humain. En félicitant les contributions de l'UE au Nigéria, le ministre a souligné que les attentes du pays à l'égard du dialogue favoriseraient davantage l'intérêt et approfondiraient les relations commerciales et commerciales entre le Nigeria et l'UE. "L'important est l'ajout de valeur dans le traitement et l'emballage." Nous Sont en cours de diversification loin du pétrole, et nous cherchons à trouver un partenaire commercial important et nous avons naturellement cherché à l'UE à explorer les opportunités commerciales avec notre pays. "J'aimerais faire appel à l'UE et à d'autres partenaires pour envisager d'accroître les investissements et aussi dans d'autres domaines au-delà du secteur pétrolier comme l'agriculture et les mines", a-t-il déclaré. Dans sa réponse, l'envoyé a déclaré que l'UE et le Nigéria pourraient travailler ensemble pour bénéficier mutuellement des deux parties et renforcer la paix, la sécurité et la coopération économique. Il a déclaré: «Nous croyons que notre prospérité est votre prospérité. Nous considérons l'Afrique de l'Ouest comme un bloc de la CEDEAO et du Nigéria comme base économique. "" Nous considérons que l'Afrique de l'Ouest n'est pas la désignation d'exportation pour l'UE mais la destination d'investissement pour l'UE. Nous n'avons pas d'agenda caché. »Ajoutant:« Ce que nous pouvons faire pour faciliter l'investissement de l'UE au Nigéria est primordial, non seulement au niveau des relations bilatérales, mais dans d'autres domaines.

Source: The Guardian