Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 26 juillet 2017

Plus de gens se tournent vers l'agriculture dans le sud de Kaduna

Au fur et à mesure que le gouvernement fédéral poursuit son plaidoyer en faveur d'une plus grande agriculture, les communautés de Southern Kaduna ont pris le coup et sont retournées dans leurs fermes. Visite de LEADERSHIP à Fadan Kagoma, le gouvernement local de Jemaa à Kaduna State a montré le terrain vert car presque tous les colis sont maintenant cultivés. Les produits les plus courants observés dans les fermes comprennent le gingembre, l'arachide, le maïs et le maïs de Guinée. En parlant avec Leadership, un petit agriculteur, Mme Joy Bulus a déclaré que cette année, presque tout le monde est revenu à la ferme. Elle a déclaré que "les choses ont été si difficiles pour tout le monde que la seule option est de retourner à la ferme. En d'autres termes, c'est très gratifiant et peu importe combien il est difficile de ne pas se plaindre des avantages de l'agriculture, car non, comment C'est dur, il y a toujours de la nourriture et même un peu plus pour d'autres choses ". Elle a dit que même les gens de la ville sont rentrés dans le village ou ont embauché une poignée de travailleurs pour les aider à cultiver. Elle a déclaré qu'avec un N500 par jour, un agriculteur en intention peut faire travailler un travailleur à toute la journée pour lui ou elle. Un autre agriculteur qui a également parlé avec la poursuite, Uwargida a déclaré: "J'ai toujours cultivé, mais cette année j'ai élargi ma superficie. J'ai cultivé du riz, du gingembre et du maïs. J'ai également mis des arachides dans certaines de mes fermes. L'année dernière, j'avais planté cinq mudus de Le maïs et le taux de participation ont été très bons. Cette année, je l'ai augmenté à 12 mudus, alors je sais que la récolte sera beaucoup ", a-t-elle déclaré. Rappelons que dans une interview antérieure avec LEADERSHIP, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, le chef AuduOgbeh avait A déclaré: "Nous avons également réussi à dire aux Nigérians que l'agriculture est l'alternative. Nous avons publié un document intitulé Green Alternative et le message a été partout et la réponse aux investissements agricoles et agricoles n'a jamais été aussi massive que maintenant."

Source: Allafrica