pwned?
Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Développement en Afrique: Une priorité pour l'AFD
Juillet 2018
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 16 avril 2018

Développement en Afrique: Une priorité pour l'AFD

Lors de la conférence de presse organisée jeudi 12 avril à Paris au siège de l’Agence française de développement (AFD) pour présenter les résultats 2017 de l’institution, son Directeur général Rémy Rioux affichait une légitime satisfaction : les engagements de l’AFD pour 2017 s’affichent encore à la hausse, ayant désormais franchi le seuil symbolique des 10 milliards d’euros (à 10,4). Et l’Afrique reste au premier rang des récipiendaires, avec 5,2 Md€ d’engagements. Avec une hausse de 11 % de ses activités en 2017 et de 25 % sur les deux dernières années, les engagements de l’Agence française de développement ont donc atteint 10,4 milliards d’euros, dépassant le seuil symbolique des 10 milliards. Rémy Rioux, Directeur général de l’AFD, rappelle que ces engagements, pour des montants inédits, répondent à la volonté du Président de la République « d’avoir une France au rendez-vous du défi de développement. (...) Aussi ai-je pris l’engagement, dès le début de mon mandat, d’atteindre à la fin de celui-ci les 0,55 % du revenu national brut en termes d’aide publique au développement. C’est un engagement ferme, il est exigeant. (...) Parce que ces efforts, c’est la contribution française à la réussite de tout un continent, de nombreux pays, parce que c’est une part de notre réussite aussi » (cf. discours de Ouagadougou, le 28 novembre 2017). « Tout Afrique », société civile et accord de Paris : un triptyque d’engagements stratégiques Commentant dans le détail les chiffres de 2017, Rémy Rioux a particulièrement tenu à relever trois points essentiels de l’action de l’AFD : l’intérêt renforcé pour la société civile ; la priorité réaffirmée au « Tout Afrique » ; la volonté de l’AFD de devenir la première institution « 100 % accord de Paris ».

Source: AfricaPress.Paris