Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Grenade: L'UE pour la croissance et la réduction de la pauvreté
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 27 avril 2018

Grenade: L'UE pour la croissance et la réduction de la pauvreté

La Grenade et l'Union européenne ont signé un accord d'un peu moins d'un million d'euros (3,3 millions de dollars des Caraïbes orientales) visant à soutenir le programme de réforme de la gestion des finances publiques (GFP) du gouvernement, ainsi que le prévoit sa stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté. La GFP soutient généralement la stabilité budgétaire et macroéconomique, oriente l’affectation des fonds publics aux priorités nationales, participe à l’efficacité de la fourniture des services publics et permet la transparence et le contrôle des fonds publics et de leur utilisation. La transparence, la bonne gouvernance et le contrôle budgétaire comptent parmi les objectifs du plan d’action GFP de la Grenade. Une partie de l’enveloppe sera également affectée au renforcement des capacités, afin d’aider le gouvernement à mener à bien des projets et des programmes financés essentiellement au titre du Fonds européen de développement. Certains de ces projets et programmes soutiennent la mise en œuvre des activités décrites dans la politique nationale de soins de santé primaires et la réalisation de certains des Objectifs de développement durable. Parmi ces activités, citons notamment la réalisation d’une enquête sur les maladies chroniques non transmissibles et d’une campagne de promotion de la santé, l’élaboration du cadre législatif pour un régime national d’assurance-maladie, le renforcement des systèmes d'information sur la gestion de la santé, et la mise en place d’un système de suivi et d'évaluation pour le secteur de la santé. Le volet de « coopération technique » soutiendra également le financement durable du système de soins de santé ainsi que la santé et le bien-être des habitants, au travers notamment de la lutte contre le cancer du col de l’utérus lié à la prévalence du papillomavirus chez les femmes. Depuis 2017, l’UE fournit un appui budgétaire au secteur de la santé. Sa contribution totale s’élève à 3,8 millions d'euros (12,7 millions de dollars des Caraïbes orientales).

Source: St Lucia Times