Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le Togo va présider le « groupe central » de négociations ACP
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 31 mai 2018

Le Togo va présider le « groupe central » de négociations ACP

Ouverte mardi à Lomé, la 107ème session du Conseil des ministres du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) s’est achevée ce mercredi, avec la désignation du Togo pour conduire le « groupe central » de négociations ACP. La 43ème session du Conseil des Ministres ACP-UE démarrera jeudi, toujours dans la capitale togolaise. Le groupe central de négociations ACP est composé de douze pays dont le Nigeria, le Kenya, l’Ethiopie, la Namibie, le Tchad, le Cameroun et la Jamaïque. Ce groupe — dans la foulée — a tenu une première réunion de concertation à Lomé sur la conduite des négociations avec l’Union Européenne, principal partenaire du Groupe ACP. Les négociations pour le Post-Cotonou doivent démarrer en août prochain. Signé le 23 juin 2000 à Cotonou et révisé deux fois (le 25 juin 2005 à Luxembourg et le 22 juin 2010 à Ouagadougou) l’Accord de Cotonou qui lie les ACP à l’UE arrive à expiration en février 2020. « A partir du mois d’août, le Togo va entamer les discussions au nom des 79 pays ACP avec l’Union européenne, afin qu’après 2020, nous puissions arriver à un nouvel accord de partenariat. Le post-Cotonou qui va se dérouler après 2020, sera une autre phase et le Togo a la responsabilité de mener ces discussions pendant deux ans avec les partenaires européens », a déclaré Prof. Robert Dussey (chef de la diplomatie togolaise et négociateur en chef). « La responsabilité première du Togo, c’est de créer une unité au sein du groupe africain. Au-delà de cette union, il faut aller vers les Caraïbes et les Pacifiques. C’est un challenge, un défi important pour le Togo. Mais soyez rassurés, car le pays a des capacités, les hommes et les femmes nécessaires pour mener ces discussions à bien, afin de rentrer dans une nouvelle phase de partenariat entre les ACP et l’UE (Union européenne) », a-t-il ajouté.

Source: Togo Actualités