Teknoloji Haberleri Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Start-up: le nouveau fonds français pour l’Afrique expliqué
Juillet 2018
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 28 juin 2018

Start-up: le nouveau fonds français pour l’Afrique expliqué

Quelques semaines après que le président français Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’un fonds de 65 millions d’euros en soutien aux start-up africaines lors de VivaTech 2018, TechCrunch a rendu visite à l’Agence française de développement (AFD) – qui gèrera le nouveau fonds – pour en savoir plus. Les 65 millions seront répartis autour de trois axes, a expliqué Christine Ha, chargée de projets numériques à l’AFD. « Dix millions d’euros serviront à fournir une assistance technique aux entrepreneurs africains, 5 millions seront engagés sous forme de prêts d’honneur à des start-up prometteuses et 50 millions seront apportés sous forme de capital-risque pour des start-up en phase d’accélération », a-t-elle précisé lors d’une réunion à Paris. L’assistance technique sera distribuée sous forme de subventions aux accélérateurs, hubs d’innovation, incubateurs et programmes de codage. Les prêts de préfinancement des start-up consisteront en des enveloppes de maximum de 100 000 euros, il s’agira de « financements très, très précoces, permettant aux entrepreneurs de réaliser des prototypes, de lancer leurs produits ou services, et d’expérimenter », a poursuivi Mme Ha. Enfin, les investissements en capital-risque à hauteur de 50 millions seront apportés par Proparco, une institution de financement du développement appartenant en partie à l’AFD. Les fonds proviendront du « bilan de Proparco » et une partie sera « investie dans des fonds de capital-risque actifs sur le continent », a-t-elle ajouté. Proparco investit déjà dans des fonds destinés à l’Afrique, tels que TLcom Capital et Partech Ventures. « Proparco prendra des participations au capital et investira dans des fonds de capital-risque en tant que partenaire à responsabilité limitée », a-t-elle ajouté. Les start-up de tous les pays africains peuvent introduire une demande pour bénéficier d’une partie de ces 50 millions en contactant n’importe quelle agence africaine de Proparco (entre autres à Casablanca, Abidjan, Douala, Lagos, Nairobi et Johannesburg).

Source: Tech Crunch