Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
UE: 10 millions d’euros en soutien au commerce aux Seychelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 28 juin 2018

UE: 10 millions d’euros en soutien au commerce aux Seychelles

L’accord de financement du programme de l’accord de partenariat économique intérimaire a été signé aujourd’hui par le secrétaire d’État du département des affaires étrangères, responsable exécutif du département des affaires étrangères et ordonnateur national et par l’ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République des Seychelles, en présence du vice-président et ministre compétent pour les affaires étrangères, M. Vincent Meriton, et du ministre des finances, des investissements commerciaux et de la planification économique. Ce dernier a déclaré : « L’accord de partenariat économique intérimaire est un accord important pour notre secteur privé car il garantit un accès aux marchés en franchise de droits et hors contingent pour ses exportations vers l’UE, qui peut se targuer d’un marché de 500 millions de consommateurs. L’Europe étant l’un des principaux exportateurs de biens et de services au monde, l’accord de partenariat économique permettra aux consommateurs des Seychelles d’avoir accès à de multiples biens et services européens. Cependant, il est important que notre secteur privé tire pleinement profit de cet accord, c’est pourquoi la signature, aujourd’hui, de ce nouveau programme à hauteur de 10 millions d’euros est essentielle. Les fonds du programme seront mobilisés pour développer les chaînes de valeur, pour renforcer les capacités de différentes agences gouvernementales, afin qu’elles répondent mieux aux besoins du secteur privé, et pour promouvoir le développement du secteur privé, entre autres. Nous prévoyons qu’au terme de ce programme, en 2020, notre secteur privé, et les entrepreneuses en particulier, seront mieux placés pour accéder au marché européen, tandis que la protection des droits de propriété intellectuelle et de l’environnement sera garantie. Ce programme, ainsi que d’autres financés par l’UE, soutiendra également l’initiative d’intégration régionale à travers le développement de chaînes de valeur entre les pays, en particulier au sein de la région AOA, et dans une plus grande mesure, sur le continent africain. »

Source: SEAE