Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bilan de l'aide UE pour l'architecture africaine de paix et de sécurité
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 21 septembre 2018

Bilan de l'aide UE pour l'architecture africaine de paix et de sécurité

L'aide financière de l'UE à l'architecture africaine de paix et de sécurité (ci-après «l'AAPS») a eu peu d'effet et doit être recentrée, selon un nouveau rapport de la Cour des comptes européenne. Les auditeurs affirment que, pendant de nombreuses années, l'AAPS est restée très dépendante du financement de donateurs et que l'aide apportée par l'UE a été centrée sur la participation aux coûts opérationnels de base de cette architecture plutôt que sur des mesures de renforcement des capacités. Les États membres de l'Union africaine ont créé l'AAPS en tant que réponse structurelle et à long terme aux défis à relever en matière de paix et de sécurité sur le continent africain. Cette AAPS permet à l'Union africaine et à des organisations régionales d'avoir accès à des outils qui les aident à prévenir, gérer et régler les conflits. Les auditeurs ont fait le bilan de l'aide fournie par l'UE à l'AAPS. Ils ont examiné des contrats conclus par la Commission européenne au cours de la période 2014-2016, dont la valeur totale dépassait 100 millions d'euros. Ils ont estimé, en conclusion, que l'aide apportée par l'UE à l'AAPS avait eu peu d'effet et qu'elle devait être recentrée. Bien qu'un cadre stratégique général soit en place, ils ont constaté que cette aide avait essentiellement été centrée sur la participation aux coûts opérationnels de base de l'AAPS. Selon les auditeurs, l'AAPS est restée pendant de nombreuses années très dépendante de l'aide de donateurs du fait que certains États membres de l'Union africaine n'ont pas versé leur contribution.

Source: Cour des comptes européenne