Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Développement: Les citoyens UE sont favorables au secteur privé
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 28 septembre 2018

Développement: Les citoyens UE sont favorables au secteur privé

La dernière enquête Eurobaromètre révèle que les citoyens de l'UE sont de plus en plus nombreux à penser que le secteur privé a un rôle plus important à jouer dans le développement international et considèrent la coopération au développement comme un moyen de lutter contre la migration irrégulière. «Les citoyens européens soutiennent nos efforts pour stimuler l'investissement privé dans la coopération au développement, assurer l'égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière. Il en ressort que notre proposition visant à approfondir nos relations économiques avec l'Afrique en mettant l'accent sur les investissements privés remporte l'adhésion des citoyens. Nous devrions considérer cela comme un appel à agir davantage pour le développement et ce dès à présent», a déclaré à cet égard le commissaire pour la coopération internationale et le développement, M. Neven Mimica. Principales constatations: un soutien général marqué en faveur de la coopération au développement 89 % des personnes interrogées sont favorables à l'aide aux populations des pays en développement. Elles sont plus nombreuses à penser que la coopération financière devrait être plus élevée aujourd'hui qu'en 2016. Plus de trois quarts des personnes interrogées dans tous les États membres considèrent que la promesse de l'UE quant au montant de l'aide qu'elle fournit aux pays en développement devrait être tenue.  L'égalité entre les femmes et les hommes: une priorité majeure. Le soutien aux mesures favorisant l'égalité entre les femmes et les hommes s'accroît encore: près de neuf personnes interrogées sur dix estiment qu'il convient d'en faire une priorité de la politique de développement de l'UE.

Source:  Commission européenne