Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Climat: L'AFD débloque € 660 M pour soutenir les pays en développement
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 25 octobre 2018

Climat: L'AFD débloque € 660 M pour soutenir les pays en développement

L'Agence française de développement a annoncé le lancement d'un programme pour accroître les financements climat des institutions financières locales de 17 pays essentiellement africains. Lancé en partenariat avec le Fonds Vert pour le Climat, le programme est doté de 750 millions USD (660 millions d'euros). L'Agence française de développement (AFD) dont l'objectif est désormais d'être « 100% Accord de Paris », poursuit ses efforts pour appuyer la mise en œuvre de cet instrument dans les pays en développement. L'institution a annoncé ce lundi 22 octobre 2018 le lancement en partenariat avec le Fonds Vert pour le Climat (FVC) le plus « important » programme de son histoire, intitulé « Transformer les systèmes financiers pour le climat ». « Ce programme vise à accompagner la transformation des systèmes financiers locaux pour lutter contre le changement climatique, en mettant à disposition des pays les ressources concessionnelles du FVC et de l'AFD et en capitalisant sur la longue expérience du groupe AFD en matière de finance climat dans les pays du Sud », note-t-on dans le communiqué qui précise que ce programme est en conformité avec les objectifs fixés par le chef d'Etat français, Emmanuel Macron, et le gouvernement en matière de climat et de réorientation des flux financiers locaux. A en croire le communiqué du groupe AFD, ce programme bénéficiera à 17 pays dont la grande partie est africain, notamment, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, l'Egypte, le Kenya, Madagascar, Maurice, le Maroc, la Namibie, le Nigeria, le Sénégal, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, le Togo et l'Ouganda. A ces pays d'Afrique s'ajoute l'Equateur. Avec ce programme, « le Groupe AFD réaffirme son ambition de mettre en œuvre l'Accord de Paris en accélérant localement la réorientation des flux d'investissement vers un développement à faibles émissions et résilient aux changements climatiques », indique-t-on.

Source: afrique.latribune.fr