Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Post-Cotonou : consultation du secteur privé des ACP à la Barbade
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 08 novembre 2018

Post-Cotonou : consultation du secteur privé des ACP à la Barbade

Au début du mois prochain, l’île de la Barbade accueillera une consultation de deux jours du secteur privé sur l'accord post-Cotonou qui, selon les organisateurs, devrait déboucher sur une déclaration du secteur privé des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique). Cette déclaration sera soumise, à titre de contribution, à l'équipe technique de négociation des pays ACP. L'accord de Cotonou est un traité conclu entre l'Union européenne (UE) et les pays ACP en juin 2000 à Cotonou, la plus grande ville du Bénin. Entré en vigueur en 2003, il a été révisé à deux reprises, en 2005 et en 2010. L'accord actuel expire en 2020. Considéré comme l'accord de partenariat le plus complet entre des pays en développement et l'UE, il a adapté la coopération ACP-UE aux nouveaux défis tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire, l'intégration régionale, l’aide aux États fragiles et l'efficacité de l'aide. Il a pour principes fondamentaux l'égalité des partenaires, la participation de tous les acteurs, le dialogue et la régionalisation. L’accord est réexaminé tous les cinq ans. Le premier cycle des nouvelles négociations a débuté la semaine dernière, conformément à l'article 95 de l'accord de Cotonou qui exige que les partenaires entament les négociations au moins 18 mois avant l'expiration de l'accord en vigueur. « Dans ce contexte, le Secrétariat ACP organise une consultation du secteur privé des pays ACP sur les négociations post-Cotonou, avec le soutien du monde des entreprises et d’organisations du secteur privé des pays ACP. Cette consultation doit déboucher sur une déclaration/position du secteur privé ACP qui sera soumise à l’équipe technique de négociation des pays ACP en vue d’alimenter les négociations post-Cotonou », ont déclaré les organisateurs. Ils ont ajouté que cette réunion du 1er et 2 novembre a pour objectif d'informer le secteur privé des pays ACP sur le processus et les enjeux des négociations post-Cotonou ; de présenter une position du secteur privé des ACP sur les relations futures entre les États ACP et une autre sur les négociations post-Cotonou, et de lancer officiellement le « Forum ACP des entreprises ».

Source: stlucianewsonline.com