Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Facilité pour l’eau
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 20 janvier 2006

Facilité pour l’eau

Facilité pour l’eau: la Commission européenne compte affecter 230 millions € à des projets destinés à fournir de l’eau potable à 10 millions de personnes dans les pays ACP
Le 1er appel de propositions de la facilité pour l’eau s’élève à 230 millions € et permettra à plus de 10 millions de personnes d’accéder à l’eau potable d’ici 2010; par ailleurs, quelque 5 millions de personnes disposeront d’un meilleur accès aux installations d’assainissement de base. Pas moins de 97 projets ont été retenus pour ce premier appel de propositions, qui sera suivi d’un deuxième appel en mars.
Le premier appel de propositions de la facilité pour l’eau a suscité un intérêt considérable. Lancé en novembre 2004, il a généré près de 800 prépropositions (pour un total de 5 Mrd €, dont des subventions demandées à la facilité pour un montant de 2,7 Mrd €).
Grâce aux 230 Mio € débloqués, 97 projets pourront être cofinancés. Le coût total de ces projets s'élève à 410 Mio €. Parmi les initiatives retenues, 23 concernent l’amélioration de la gouvernance de l'eau (33,2 Mio €), 12 relèvent des programmes d’infrastructure dans le secteur de l’eau et de l’assainissement (105 Mio €) et 62 concernent les initiatives de la société civile (91,4 Mio €). Une liste de réserve a été dressée et comporte 39 projets.
Le commissaire européen chargé du développement et de l’aide humanitaire, Louis Michel, a déclaré: «En 2005, nous avons contracté des engagements sans précédent pour accroître notre aide, améliorer la coordination et l’efficacité et mettre sur pied une stratégie de l’UE pour l’Afrique. L’heure est venue de tenir nos promesses, les actes sont plus éloquents que tous les discours. En assurant l’accès à l’eau, nous apportons la vie à des millions de personnes dans les pays ACP.»

Le 2e appel de propositions, qui s’élèvera à 178 Mio €, sera lancé à la mi-mars 2006 au plus tard.
Outre le financement de projets résultant des appels de propositions, la facilité pour l’eau finance également plusieurs activités de l’initiative européenne pour l’eau, telle l’initiative pour le bassin du Nil (18 Mio €), et elle affectera 20 Mio € à la facilité africaine pour l’eau.

L’un des buts fixés en 2000 par les objectifs du Millénaire pour le développement est de réduire de moitié, d’ici 2015, la proportion de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable. Par ailleurs, le Sommet mondial sur le développement durable (SMDD), qui s’est tenu à Johannesburg en 2002, a défini comme cible supplémentaire la diminution par deux, d’ici 2015, du nombre de personnes n’ayant pas accès à l’assainissement de base. Lors de ce sommet, l’UE a lancé son initiative pour l’eau.
Par conséquent le Conseil de l’UE et le Conseil des ministres ACP-CE ont conclu, en 2004, que 500 Mio € devaient être affectés à la facilité pour l’eau. Grâce aux deux tranches de 250 Mio €, la facilité pour l’eau a plus que doublé les fonds déjà disponibles au titre du 9e Fonds européen de développement (FED) pour l’eau et l’assainissement (475 Mio €).
La facilité pour l’eau vise également à attirer des financements supplémentaires. Ainsi, pour chaque euro de subvention demandé, plus de 80 cents ont été ajoutés par d’autres sources de financement des candidats. Cela confirme le rôle de levier joué par la facilité pour l’eau dans le financement des projets relatifs à l’eau et à l’assainissement.