Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 01 décembre 2010

Le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures

L'accès limité aux transports, aux communications, à l'eau et à l'énergie est un obstacle majeur à la croissance économique en Afrique. La Banque mondiale estime que pour rattraper son retard en matière d’infrastructures, l'Afrique aura besoin de 93 milliards de dollars par an, la moitié de ce montant étant actuellement disponible. (Rapport 2009 de la Banque mondiale « Infrastructures africaines : une transformation impérative »). Ce grave déficit d’infrastructures est un défi que l’Union européenne et l’Afrique se sont attelées à relever ensemble, à travers notamment le Partenariat Afrique-UE pour les infrastructures. Instrument clé de ce partenariat, le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures, créé conjointement par la Commission européenne, les Etats membres de l’UE et la Banque européenne d’investissement (BEI), est opérationnel depuis 2007. La Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de l’Union africaine en sont des partenaires essentiels. Le Fonds fiduciaire a pour vocation de stimuler les investissements dans de vastes projets transfrontaliers d’infrastructure en vue d’encourager la coopération et l’intégration régionales en Afrique subsaharienne et contribuer de la sorte au renforcement des échanges commerciaux, de la croissance économique et du développement humain.

Source: Partenariat UE-Afrique