Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Sécurité alimentaire: La CE et les agences de l'ONU joignent leurs forces
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 28 juin 2011

Sécurité alimentaire: La CE et les agences de l'ONU joignent leurs forces

Lundi 27 juin, la Commission européenne, en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme Alimentaire Mondial (PAM), et le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), a lancé un nouveau Cadre Stratégique de Coopération visant à combattre l'insécurité alimentaire et la malnutrition dans le monde. Cet accord a été signé durant la Réunion Annuelle de la FAO à Rome, et s'appuie sur des accords existants avec le PAM et la FAO. Aujourd'hui, près de 925 millions de personnes dans le monde restent sous-alimentées. Les populations pauvres sont particulièrement vulnérables aux crises, aux conséquences du changement climatique, et aux prix élevés des denrées alimentaires. Au cours de la dernière année, plus de 40 millions de personnes se sont retrouvées en situation d'extrême pauvreté en raison de la hausse des prix alimentaire. Les trois organisations, basées à Rome, sont les acteurs clefs en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. La Commission européenne est l'un des plus importants donateurs mondiaux dans le domaine de la sécurité alimentaire. L'aide alimentaire humanitaire est le secteur le plus important du budget humanitaire de l'UE, représentant plus de 1,1 milliard d'euros entre 2007 et 2010. De plus, environ 850 millions d'euros sont alloués chaque année à la lutte contre l'insécurité alimentaire à travers l'aide alimentaire. A travers une meilleure coordination des actions de la Commission européenne et des agences onusiennes, la communauté internationale sera mieux armée pour assurer une meilleure sécurité alimentaire sur le terrain, à la fois sur le court et sur le long terme.

Source: Commission européenne