Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Financement climatique: Les ministres de l’UE veulent progresser
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 10 octobre 2011

Financement climatique: Les ministres de l’UE veulent progresser

Le 3115ème Conseil des affaires économiques et financières, tenu à Luxembourg le 4 Octobre 2011, a adopté des conclusions sur le financement climatique, dans lesquelles le Conseil stresse le besoin de fournir en toute transparence un rapport sur le financement à mise en oeuvre rapide pour garantir la confiance entre les parties de la CCNUCC et confirme que l'UE rendra compte à Durban du degré de réalisation de son engagement.

Le Conseil qui s’est tenu à Luxembourg le 4 Octobre 2011, a souligné le besoin de remédier aux obstacles réglementaires et mettre en place les cadres stratégiques nécessaires à la mobilisation de financements privés en faveur des mesures de lutte contre le changement climatique, notamment un marché international du carbone efficace.

Le Conseil a également recommandé de poursuivre un accord de façon ouverte et transparente, afin que des progrès puissent être réalisés lors de la CdP 17, ainsi que de trouver des moyens d'augmenter le financement de la lutte contre le changement climatique pendant la période 2013-2020, dans le cadre d'actions significatives d'atténuation et de la transparence dans la mise en œuvre.

Le Conseil se prononce en faveur d’un Fonds vert pour le climat, dans le cadre de résultats ambitieux et équilibrés à la conférence de Durban et souhaite comme éléments de ce fonds des règles transparentes pour la sélection de projets et de programmes ainsi que des procédures de contrôle claires par rapport au fonctionnement de ce Fonds.

Il a également noté que le comité permanent devrait aider la CdP en fournissant des orientations concernant le mécanisme financier de la convention en vue de renforcer la cohérence, et encourager les synergies et la coordination dans la mobilisation de financements en faveur de la lutte contre le changement climatique au niveau international; à cet égard, le comité permanent devrait se pencher sur la répartition des financements en faveur de mesures de lutte contre le changement climatique, recenser les lacunes et présenter un bilan périodique des financements destinés aux pays en développement pour ces mesures.

Source: Conseil des Ministres/CTA