Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
«D’autres options sont considérées concernant Cotonou»
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 17 janvier 2012

«D’autres options sont considérées concernant Cotonou»

Dans une interview menée par Sudan Vision, l’ambassadeur Rahamatullah Osman, parle de différentes problématiques clé en ce qui concerne les relations entre le Soudan et l’Union européenne. Il a souligné à propos de l’Accord de Cotonou que le Soudan ne devait pas accepter aucun amendement à l’accord puisque les amendements proposés détonnent dans la politique soudanaise. « Nos relations avec l’Europe suivent deux trajectoires.  Une trajectoire collective liée à l’UE en tant que groupement et une trajectoire directe, entre nous et les États membres de l’Union. Il est vrai que nos relations avec l’Union ne sont pas satisfaisantes et nous avons connu plusieurs écueils. » Au niveau bilatéral cependant, l’ambassadeur précise que le Soudan continue à interagir avec certains États membres de l’Union tels que le Portugal, l’Espagne, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche. »
En outre, Monsieur l’Ambassadeur a souligné que la coopération Soudan-UE a cependant continué en dehors du cadre de Cotonou en ce qui concerne notamment l’aide humanitaire et l’assistance technique. Néanmoins, il ajoute que « [...] des efforts se poursuivent dans ce but» et que « d’autres options sont actuellement considérées pour contourner Cotonou, devenu un obstacle empêchant l’obtention des ressources européennes. »  
Lors de l’interview, il a aussi expliqué que la nouvelle stratégie de Sudan Vision visant à gérer les relations avec le Soudan du Sud «est basée sur une coopération étroite entre les deux pays étant donné que le Soudan du Sud «n’est pas un voisin normal ». Selon lui, l’hostilité qui existe entre les deux pays ne durera pas toujours. »  

Source: Sudan Vision
.