Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Les dirigeants ACP: message fort aux partenaires
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 04 janvier 2013

Les dirigeants ACP: message fort aux partenaires

Le 14 décembre, à la fin du sommet de 2 jours réunissant les chefs d'État et de gouvernement en Guinée équatoriale, le Groupe ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) s’est engagé à renforcer la coopération Sud-Sud et a appelé à établir avec les partenaires européens des relations plus favorables au développement.
Le document résultant du sommet a souligné la détermination des membres de “rester unis en tant que Groupe” et de rester pertinents en “renforçant la relation ACP-UE comme un modèle unique de coopération au développement Nord-Sud, tout en développant le Sud-Sud ainsi que d’autres partenariats.”
En ce qui concerne le commerce, les dirigeants ACP ont mis l’accent sur les Accords de partenariats économiques (APE) « favorables au développement » entre les pays ACP et l’UE, insistant sur la cohérence entre le développement européen et les politiques commerciales. En exprimant leur opposition aux amendements proposés au règlement 1528/2007 d’accès au marché et aux systèmes de préférence généralisés (SPG), les leaders ont appelé à l'élaboration d'un “engagement politique commun ACP-UE de haut niveau” en vue de résoudre les problèmes actuels.
Les chefs d’État ACP ont noté le besoin de former un Groupe ACP plus dynamique et innovant pour pouvoir s’associer avec l’UE dans le troisième examen quinquennal de l’Accord de partenariat de Cotonou en 2015. Ils se sont réjouis des plans de création d'un groupe de personnalités éminentes pour revitaliser la vision, la mission et la réponse du Groupe ACP face aux enjeux mondiaux.
L’organe intergouvernemental qui se compose de 79 membres, représente une population de 930 millions de personnes. Avec l’adhésion à l’organisation de la nouvelle République du Sud-Soudan, ce nombre passera à 80 nations.


Source : CTA