Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
L’UE doit défendre les droits des femmes dans la politique de développement
Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 15 avril 2013

L’UE doit défendre les droits des femmes dans la politique de développement

La plus grande lutte pour l’avenir du développement international est d’ordre idéologique : mettre sur un pied d’égalité les femmes et les hommes, leur santé sexuelle et reproductive et leurs droits, écrit Neil Datta, secrétaire du Forum parlementaire intereuropéen sur la population et le développement.

Dans le rapport « Women’s rights and the right to food » d’Olivier De Schutter, le rapporteur spécial de l’ONU établit des liens de causalité évidents entre le renforcement de l’égalité entre les genres et l’amélioration de la sécurité alimentaire.
Depuis 2000, la communauté internationale admet que l’égalité des genres est un des enjeux majeurs à résoudre si l’on veut réduire la pauvreté à travers le monde, enjeu crucial à tel point qu’il mérite de devenir un objectif Millénaire pour le développement. En outre, ce thème ne peut être traité de manière exclusive, au risque de négliger sa complexité et ses connexions étroites avec d’autres domaines du développement - la lutte pour l’égalité des genres faisant partie de ces combats tels que l’enrichissement des plus pauvres et la guérison des maladies.
Contrairement à la plupart des autres défis en matière de développement, l’égalité des genres présuppose une profonde mutation sociale et idéologique. Une mutation sociale qui nécessite souvent des décennies, des générations, voire des siècles pour arriver à maturité là où elle n’en est qu’à ses balbutiements. Par contre, offrir des fonds, des soins médicaux, de l’éducation, de l’eau saine, un hébergement, des moustiquaires, des infrastructures ou des toilettes en état de marche sont des arguments simples, difficilement contestables et qui ne suscitent guère de débat idéologique. Et ces arguments peuvent s’appuyer sur des indicateurs quantifiables à même d’apaiser les donateurs plus réticents, qui veulent savoir où va leur argent.

 

Source: Euractiv

Tags: