Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Les accords de libre-échange de l’UE – où en sommes-nous?
Octobre 2019
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 15 juillet 2013

Les accords de libre-échange de l’UE – où en sommes-nous?

Une priorité majeure pour l’UE consiste à ouvrir davantage d’opportunités de marché aux entreprises européennes en négociant de nouveaux Accords de libre-échange avec des pays clés, explique un récent communiqué de presse de la Commission européenne. L’UE mène activement onze négociations commerciales et plusieurs négociations sur le commerce et le développement (APE) sont en cours. Si toutes les discussions en matière de libre-échange qui sont actuellement en cours devaient aboutir demain, l’UE ajouterait 2,2% à son PIB (soit 275 milliards d’euros).
Pour les pays ACP, les négociations qui présentent le plus grand intérêt sont les Accords de partenariat économique (APE). Il s’agit de partenariats en matière de commerce et de développement entre l’UE et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), fondés sur l’Accord de Cotonou (2000). Les négociations relatives aux APE ont débuté en 2002  et sont à présent conclues avec trois régions, qui ont paraphé (puis signé et ratifié) un accord: les Caraïbes (CARIFORUM), le Pacifique (le seul pays actuellement impliqué est la Papouasie-Nouvelle-Guinée) et les États d'Afrique orientale et australe (AfOA - Zimbabwe, Maurice, Madagascar, Seychelles).
Les négociations sont dans une phase décisive au sein du Groupe APE de la Communauté d’Afrique orientale (CAO) et de la Communauté de développement d’Afrique australe (CDAA). Les progrès sont inégaux dans le reste de l’Afrique subsaharienne.
Cinq Accords de partenariat économique avec des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont également été négociés, mais ne sont pas encore entrés en vigueur. Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la Communauté de développement d’Afrique australe, du Ghana et de la Communauté d’Afrique orientale.
En dehors des APE avec les pays ACP, l’UE participe actuellement à des négociations pour plusieurs accords commerciaux avec le Japon, le Canada, l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), l’Inde, les pays du Sud de la Méditerranée, les pays du voisinage oriental (Arménie et Géorgie), Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay et Venezuela) et les pays du Conseil de coopération du Golfe.
L’UE vient de débuter ou devrait débuter des négociations avec les États-Unis d’Amérique (17 juin 2013) et la Chine. Certaines négociations qui ont déjà été conclues mais n’ont pas encore été appliquées sont celles menées avec la Moldavie, l’Ukraine, Singapour, la Colombie et les pays d’Amérique centrale (Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama).
En outre, l’UE a déjà 28 accords commerciaux en place. Ceux-ci comprennent l’ALE avec l’Afrique du Sud, qui a été conclu en 2012.

Source: Commission européenne