Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Les eurodéputés souhaitent empêcher l’armement des régions en conflit
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 31 janvier 2014

Les eurodéputés souhaitent empêcher l’armement des régions en conflit

Les députés européens de la commission du commerce international ont suggéré, lors d’un vote qui a eu lieu aujourd’hui, l’autorisation par le Parlement européen pour que les pays de l’UE ratifient le Traité des Nations Unies sur le commerce des armes, qui établit des règles internationales contraignantes sur le commerce des armes conventionnelles, visant à éradiquer le commerce illégal des armes au niveau mondial et à mettre un terme aux flux des armes dans les régions en conflit.
« Le Traité sur le commerce des armes constitue un énorme progrès pour commencer à réguler le commerce mondial des armes. Il s’agit d’une industrie d’une valeur de 22 milliards de dollars qui nécessite de toute urgence une surveillance mondiale, étant donné que le commerce des armes a souvent un effet dévastateur sur la paix, la sécurité et les droits de l’homme dans certains des pays les plus vulnérables au monde, » a déclaré le rapporteur David Martin (S&D, UK), après le soutien unanime donné à sa recommandation par les eurodéputés membres de la  commission du commerce.
« J’espère que les États membres ratifieront le Traité dès que possible, afin de faire montre d’un leadership au niveau mondial dans la mise en œuvre du Traité et encourager certains des plus grands acteurs au monde dans le commerce des armes, y compris le secteur de l’armement, à suivre notre exemple de promotion de la paix, de la sécurité et d’un commerce transparent et responsable, » a-t-il ajouté.
L’UE ne peut signer et ratifier le Traité sur le commerce des armes, étant donné que seuls les États membres peuvent être parties aux traités des Nations Unies ; toutefois, étant donné que le traité a trait à des aspects de politique commerciale commune relevant de la compétence exclusive de l’UE, il requiert le consentement du Parlement européen. La décision doit encore être votée sur le plan législatif par le Parlement réuni en séance plénière.
Le Traité sur le commerce des armes a été adopté le 2 avril 2013 par une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies. Trois États ont voté contre le Traité (la Corée du Nord, l’Iran et la Syrie) et 23 se sont abstenus (dont la Chine, l’Inde et la Russie).

Source: Parlement européen

Tags:
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer