Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
APE Afrique de l'Ouest: dialogue régional pour contrer les effets pervers
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 30 octobre 2014

APE Afrique de l'Ouest: dialogue régional pour contrer les effets pervers

Le Centre africain pour le commerce, l'intégration et le développement (Cacid) a initié un dialogue multi-acteurs dont le principal objectif est d'atténuer les effets pervers des Accords de partenariat économique (Ape) sur les politiques sectorielles des pays de l'Afrique de l'Ouest. En attendant un échange ouvert sur les opportunités et menaces de l'Ape pour l'Afrique de l'Ouest, il est question d'ores et déjà pour les initiateurs de procéder à la politique de protectionnisme, afin de créer un marché dynamique avant de s'ouvrir.

Ainsi, le Cacid prône le Programme des accords de partenariat économique pour le développement (PAPED) dont une contribution financière de l'Union européenne qui se chiffre à 6,5 milliards d'euros est attendue. «Les nombreuses études qui ont été faites et qui varient d'un pays à un autre, montrent que le Sénégal peut perdre plus de 100 milliards FCfa après 2 à 3 années de mise en œuvre de ces accords. Nous avons besoin de protéger notre industrie. L'ouverture des marchés entraine systématiquement une concurrence inédite avec les entreprises européennes ». En parlant ainsi, le chargé de programme Commerce Intégration régionale campe déjà la position du Centre africain pour le commerce, l'intégration et le développement (Cacid) qui a pris part aux négociations de l'Accord de partenariat économique (Ape) en tant que représentant de la société civile ouest africaine.

Source: allafrica.com