Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Améliorer la gestion de la pêche et de l'aquaculture dans les pays ACP
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 30 juillet 2015

Améliorer la gestion de la pêche et de l'aquaculture dans les pays ACP

La quatrième réunion des ministres ACP en charge de la pêche et de l'aquaculture s'est tenue au Secrétariat ACP de Bruxelles, du 22 au 23 juillet 2015. La feuille de route fait mention, entre autres, des points évoqués lors de la réunion : (i) ressources financières adaptées et collaboration avec des institutions partenaires clés, dont l'UE, la FAO, le FIDA, l'ONUDI et la Banque mondiale, pour soutenir le secteur de la pêche dans les pays ACP ; (ii) objectifs ambitieux lors de la COP21 visant à atténuer les effets négatifs du changement climatique sur le secteur de la pêche ; (iii) davantage de coordination pour lutter à la fois contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) et contre la piraterie ; (iv) développement du secteur de l'aquaculture et de la pêche dans le but de créer des emplois décents, notamment pour les jeunes et les femmes, et préservation de la biodiversité aquatique ; (v) mise en place de politiques adaptées et cohérentes au sein des organisations œuvrant pour l'intégration économique régionale et des organisations régionales du secteur de la pêche en vue d'atteindre cet objectif ; (vi) assistance technique et financière des partenaires de développement, principalement l'Union européenne, pour soutenir le secteur de la pêche des pays ACP et les organismes nationaux pour la santé et la sécurité alimentaire, afin de permettre aux pays de se conformer aux normes sanitaires de plus en plus strictes ; (vii) soutien au secteur de la pêche et de l'aquaculture des États ACP, par le biais de mesures adaptées, afin de contrebalancer l'érosion des préférences tarifaires en faveur des exportations de poisson des pays ACP vers les marchés européens, et de renforcer la position des états ACP dans les négociations avec l'OMC sur les subvention en faveur de la pêche.

Source : acp.int