Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 24 novembre 2015

St Kitts: L'expertise française s'exporte

Teranov, une société française d'ingénierie et de services basée en Guadeloupe et spécialisée dans les énergies nouvelles et renouvelables, a commencé des tests d'exploration géothermique à Saint-Kitts. Cinq géo-scientifiques étaient dans l'île il y a quelques semaines pour mener des études de faisabilité en géophysique, géologie et géochimie. Le président de Teranov, Jacques Chouraki, a souligné que les perspectives d'énergie géothermique sur l'île sont prometteuses. « Les premiers résultats semblent très bons mais, bien sûr, il est trop tôt pour dire ce qui est exploitable. C'est un long processus. Nous avons décidé d'investir beaucoup de main-d'oeuvre dans ce projet afin d'accélérer le processus pour que, le plus rapidement possible, la population sache exactement si oui ou non il y a des ressources géothermiques disponibles » , a déclaré Jacques Chouraki. En septembre, le ministre des Infrastructures publiques, des Télécommunications, du Développement urbain et des Transports Ian Liburd a signé un protocole d'entente avec Teranov. Ce protocole comprend une feuille de route qui prévoit une éventuelle production d'énergie géothermique en 2020. Le ministre indique que la décision de commencer l'exploration géothermique à Saint-Kitts s'explique par le coût élevé des importations de combustibles fossiles du Vénézuela, en vertu de l'accord Petro-Caribe. « Pour la période 2007-2008, le gouvernement doit à PetroCaribe ou Petróleos de Venezuela SA (PDVSA) quelque 22 millions de dollars. Entre 2008 et 2011, le gouvernement a accumulé une dette de quelque 45 millions envers PDVSA. De plus, la Saint-Kitts-Electricity Company Limited (l'EDF de Saint-Kitts) doit quelque 16 millions de dollars au Venezuela, dont 6 à 7 millions sont en cours de paiement » , a indiqué le ministre.

Source: France Antilles