Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
La CARICOM réduit la faim et la sous-alimentation, selon la FAO
Mai 2019
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 08 janvier 2016

La CARICOM réduit la faim et la sous-alimentation, selon la FAO

Un nouveau rapport publié par l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a noté les réels progrès des pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) dans le cadre de leurs objectifs de réduction de la faim et de la sous-alimentation. Le rapport de la FAO « L'insécurité alimentaire dans les Caraïbes en 2015 », qui a été publié cette semaine, a montré que le nombre de personnes sous-alimentées aux Caraïbes était passé de 8,1 millions entre 1990 et 1992 à 7,5 millions entre 2014 et 2016, soit une réduction de 7,2 points de pourcentage, en passant de 27 à 19,2 %. Le rapport mentionne également que trois pays de la communauté des Caraïbes (la Barbade, la Guyane et Saint-Vincent-et-les-Grenadines) avaient atteint à la fois l'objectif de réduction de la faim fixé en 1996 par le Sommet mondial de l'alimentation (SMA) et l'objectif de réduction de la faim des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) convenu en 2000. Il s'avère également que quatre pays ont un niveau de sous-alimentation inférieur à 10 % : Trinité-et-Tobago, la Dominique, les Bahamas, le Belize et la Jamaïque.  À l'inverse, les autres pays de la CARICOM atteignent des niveaux de sous-alimentation oscillant entre 10 et 20 %, Haïti étant en queue de peloton avec un niveau de sous-alimentation atteignant près de 50 %. Le Coordinateur sous-régional pour les Caraïbes de la FAO, M. Deep Ford, a décrit la situation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la CARICOM comme « précaire », et a insisté sur la vulnérabilité de la région concernant les catastrophes naturelles et les effets du changement climatique.

Source: The Reporter