Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Appel à la ratification de l'accord pour le changement climatique
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 08 janvier 2016

Appel à la ratification de l'accord pour le changement climatique

Les parlements de Trinité-et-Tobago et des pays des Caraïbes devraient ratifier au plus vite l'Accord de Paris sur le changement et l'adaptation climatique et soumettre leurs Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) en vue de réduire l'impact du changement climatique, selon le Secrétaire général du groupe d'États de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), M. Patrick « PI » Gomes. « Pour nous, le changement climatique est une menace très grave. Il en va de notre survie. Il ne suffit pas de réduire l'impact, il faut également s'adapter », a-t-il déclaré.  Dans un entretien qui s'est déroulé hier, M. Gomes, actuellement en vacances à Trinité, a informé le journal Newsday du fait qu'à partir d'avril, les pays pourraient ratifier l'Accord de Paris pour qu'il entre en vigueur. L'accord définit un plan d'action global dans le but de mettre le monde sur la bonne voie afin d'éviter les dangers du changement climatique en limitant le réchauffement mondial à un niveau bien inférieur à deux degrés Celsius. Cet accord contraignant doit entrer en vigueur en 2020. Trinité-et-Tobago est le deuxième plus grand émetteur de gaz à effet de serre par habitant, derrière le Qatar. Il est important, selon M. Gomes, que Trinité-et-Tobago et d'autres pays des Caraïbes établissent leurs CPDN destinées à réduire le changement climatique et à s'y adapter grâce à de nombreuses consultations. Il a en outre déclaré que les pays ACP ont bien insisté sur les CPDN à Paris, lors de la conférence sur le changement climatique.

Source: Newsday