Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 29 janvier 2016

Zimb: le groupe Lesaffre injecte des capitaux dans sa filiale zimbabwéenne

Selon un haut responsable de la compagnie, le groupe Lesaffre, fabricant français de levures, a commencé à injecter des capitaux dans la plus grande entreprise de fabrication de levures du Zimbabwe, Lesaffre Zimbabwe. En septembre 2015, Lesaffre a finalisé l’acquisition de 60 % d’Anchor Yeasts pour former Lesaffre Zimbabwe, dans un accord supposé injecter au départ 17,5 millions de dollars pour stimuler la productivité. Le directeur général d’Anchor Holdings, M. Mike Nyabadza, également actionnaire de Lesaffre Zimbabwe, a déclaré hier à l’Herald Business que l’investisseur français avait déjà commencé a injecté des capitaux dans l’entreprise, parallèlement à ce qui avait été promis lors de la signature de l’entente. « Ils ont déjà commencé à injecter des capitaux dans l’entreprise et plusieurs représentants de l’investisseur se sont rendus dans le pays pour évaluer l’usine de production. Une réunion du conseil d’administration est prévue prochainement. Nous allons y annoncer, en chiffres, le capital injecté jusqu’ici et le capital qui sera investi à l’avenir (cette année) », a expliqué M. Mike Nyabadza. Depuis quelque temps, Anchor Yeasts fait face à des problèmes de viabilité, et après la conclusion de l’acquisition, Lesaffre a promis d’injecter directement 3,5 millions de dollars pour soutenir ses opérations. Lesaffre est très enthousiaste quant aux perspectives commerciales au Zimbabwe. Le groupe estime que sa filiale zimbabwéenne deviendra l’un des premiers fabricants de levures dans les pays de la SADC et du COMESA.

Source: All Africa