Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 18 novembre 2016

Hollande: "Nous avons une dette écologique envers l'Afrique"

A l'issue du premier Sommet africain de l'action, organisé mercredi 16 novembre en marge de la COP22 à Marrakech, qui a réuni une trentaine de chefs d'Etat africains, François Hollande a donné une conférence de presse. Le président français, qui a pris part à ce sommet aux côtés d'autres chefs de délégations étrangères, est revenu sur l'action de la France en Afrique en faveur de l'environnement, et sur ce qu'elle compte entreprendre pour "participer pleinement" à la transition vers le développement durable du continent. Après avoir salué l'initiative du roi Mohammed VI d'avoir créé ce premier sommet africain, François Hollande a indiqué que les pays riches ont "une dette écologique envers l'Afrique", continent qui émet le moins de gaz à effets de serre mais dont les pays sont les plus menacés par les conséquences du changement climatique, comme la désertification. "Il faut que l'Afrique puisse être la priorité de l'accord de Paris sur le climat", a déclaré le chef de l'Etat français devant un parterre de journalistes marocains, français et du continent. Il a également assuré que la France mettrait tout en oeuvre pour "un partage des technologies" avec les pays africains, et prendrait des "engagements supplémentaires", notamment en matière de financement des projets d'adaptation aux changements climatiques. La France débourse déjà près de 5 milliards d'euros par an pour le climat, dont un milliard pour le financement de l'adaptation.

Source: huffpostmaghreb.com