Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Au Mali, des vies sauvées avec le soutien de l’UE et du Royaume-Uni
Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 13 janvier 2017

Au Mali, des vies sauvées avec le soutien de l’UE et du Royaume-Uni

Grâce à une étroite collaboration entre l’Union Européenne (UE) et les Gouvernements du Royaume-Uni et du Mali, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a été en mesure de secourir plus d’un quart de million de Maliens en 2016. Les cinq millions d’euros fournis par l’UE et le Gouvernement britannique, à travers l’Office d’aide humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), ont ainsi permis de sauver des vies au nord et au centre du pays. Selon l’enquête nationale sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle (ENSAN), 425.000 Maliens se trouvaient en insécurité alimentaire sévère en 2016, nécessitant un secours d’urgence. Afin de répondre aux besoins, un Plan National de Réponse pour la sécurité alimentaire a été mis en place, avec le soutien financier et opérationnel du PAM – soutien qui aurait été impossible sans l’appui européen et britannique. En collaboration avec le Gouvernement, le PAM a ainsi porté secours à 205.000 Maliens, y compris des déplacés internes et rapatriés, pendant la période de soudure agropastorale (juin à septembre). “Ce fonds ont financé une assistance immédiate aux personnes les plus touchées, notamment aux populations exposées aussi bien à la sécheresse qu’au conflit,” a souligné la Représentante du PAM au Mali, Silvia Caruso. Toujours grâce à cette contribution, le PAM a pu apporter une assistance nutritionnelle urgente à 92.200 enfants de 6-23 mois et à 45.500 femmes enceintes et allaitantes à Gao, Mopti et Tombouctou. La malnutrition a des graves conséquences sanitaires et mentales pour les enfants, pouvant même entraîner la mort. L’enquête SMART réalisée en Septembre 2015 établit le taux de malnutrition aiguë au Mali à 12,4%. Pire, selon la même enquête, dans la région de Tombouctou, ce taux atteint 17,5%, dépassant le seuil critique défini par l’OMS. “Face à l’urgence de la situation, la réaction rapide de l’Union Européenne constitue un pas important dans la lutte contre la malnutrition au Mali” a ajouté Mme Caruso. Au total, ce sont près de 350.000 personnes en crise alimentaire ou nutritionnelle qui ont été assistées grâce à la contribution européenne au cours de l’année 2016.

Source: Programme alimentaire mondial