Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 19 janvier 2017

Le premier fonds franco-africain pour les PME

Il figurait parmi les grandes annonces françaises de la diplomatie économique attendues lors du 27ème Sommet Afrique-France au Mali qui se tenait à Bamako les 13 et 14 janvier et de son Forum économique. Le Fonds d’investissement franco-africain (FFA), premier fonds d'investissement en capital transfrontalier entre le continent africain et la France pour le développement des PME africaines et françaises, a été lancé officiellement le 14 janvier, depuis la capitale malienne par Bpifrance. Doté de 77 millions d’euros, le FFA a attiré plusieurs investisseurs différents : côté français, Société Générale, Orange et Proparco (groupe AFD); côté africain, la Caisse nationale de prévoyance sociale de Côte d’Ivoire, l’assureur marocain Saham, le groupe industriel et financier marocain Financecom, le Fonds de pension de la Banque centrale du Kenya, des investisseurs privés kenyans et nigérians ainsi qu'AfricInvest ont souscrit au fonds à hauteur de 25 % du montant global. La banque publique française, qui a apporté 30 % du montant total, s’est associée à l'investisseur en capital tunisien AfricInvest, principal gestionnaire de fonds d’investissement en capital en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne (avec près d’un milliard d’euros sous gestion), pour accompagner les PME françaises en Afrique. AfricInvest, qui va gérer le FFA, aura deux objectifs : d'une part, accélérer la croissance des sociétés françaises en Afrique, et d'autre part, attirer les entreprises africaines sur le marché français.

Source: www.lemoci.com/