Imprimer

Vendredi, 21 avril 2017

Liberia, UE: renforcer le secteur forestier

Le gouvernement du Libéria a signé un accord de partenariat volontaire (VPA) avec l'Union européenne pour renforcer et renforcer le secteur forestier du pays. L'accord a été signé par l'Ambassadeur Tina Intelmann, Chef de la délégation de l'Union européenne et Sœur Mary Laurene Browne, Présidente du Conseil d'Administration de l'Autorité de Développement Forestier lors d'une conférence de presse à la mairie de Monrovia, le vendredi 7 avril 2017. Le L'accord de partenariat volontaire vise à améliorer la gouvernance forestière, à traiter l'exploitation forestière illégale et à promouvoir le commerce de produits juridiques légers vérifiés du Libéria vers l'Union européenne. S'exprimant lors de la conférence de presse, l'Ambassadeur Intelmann a déclaré que l'Union européenne a joué un rôle énorme en aidant le Libéria à construire le secteur forestier, ajoutant qu'il est temps pour le pays de maîtriser complètement sa forêt et de commencer à le financer. "L'Union européenne a aidé le Libéria à mettre en place un mécanisme avant d'exploiter la forêt, et avant d'en tirer des recettes. Et il est maintenant temps pour le Libéria de prendre le relais et de commencer à le financer ", a-t-elle déclaré." Au cours de cette réunion du comité mixte à ce transfert, le financement a été discuté et il est très compréhensif que, avant l'exécution du prochain budget budgétaire, Les discussions doivent se lancer sur la question de la foresterie ". Elle a exprimé sa gratitude pour l'accord de partenariat et a utilisé l'occasion pour demander au gouvernement de renforcer le cadre juridique mis en place par le comité mixte pour renforcer le secteur forestier." Les cadres juridiques que nous avons L'installation doit être renforcée et le comité mixte a fixé une cible particulière pour elle. Nous sommes heureux du processus et des progrès réalisés, mais bien sûr, nous avons convenu que des réunions plus techniques doivent être tenues pour s'assurer que l'affaire est Mis en œuvre ", a-t-elle ajouté. De plus, Mary Laurene Browne, présidente du conseil d'administration de l'Autorité de développement forestier, a déclaré que l'accord de partenariat volontaire avec l'Union européenne est significatif Et ne peut pas être unilatéral, notant qu'il est temps que les Libériens prennent l'initiative et la responsabilité de poursuivre le processus.

Source: Front Page Africa