Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 06 septembre 2017

La fève de cacao représente 36% des exportations de l'Afrique vers l'UE

Selon un document publié par la Commission européenne, le cacao transformé en pâte et poudre arrive en deuxième position parmi les produits africains exportés vers l’UE. Dans sa publication du 22 août 2017, Le Quotidien de l’Economie indique que selon un document publié par la Commission européenne, en 2016 les produits agro-alimentaires ont représenté 12,5% des exportations de l'Union européenne (UE) vers l'Afrique Sub-Saharienne (ASS), dont l'Afrique du Sud, a-t-on appris de «Agri-Food Trade Statistical Factsheet EU-Sub-Saharan Africa». Le plus important en valeur est le cacao en fève qui, l’an dernier, a représenté 36% du total en progression de 15,1% par rapport à 2015. L’étude renseigne qu’en deuxième position se trouve encore le cacao, mais transformé en pâte et poudre (10,6%, en baisse de 5,7%). Les fruits interviennent en troisième position, représentant 21,4% du total. Ils se décomposent en trois catégories, selon les statistiques de l'UE: les fruits tropicaux, les noix et épices avec 9%, en hausse de 22,9%, les fruits hors tropicaux et agrumes avec 7,5% en baisse de 1,3% sur 2015 et les agrumes qui représentaient en 2016 4,9% des exportations agro-alimentaires de l'ASS, en hausse de 9%. Ensuite se positionnent le café vert et le thé en vrac (8,4%, en progression de 2,4%), le tabac brut (7%, en baisse de 14,1%), le sucre (3,4%, en baisse de 20,1%), les légumes (2,7%, en baisse de 0,8%). Le plus important produite agroalimentaire est le blé qui en 2016, il a représenté 13,8%. Ce taux est cependant en baisse de 10,5% en valeur par rapport à 2015, apprend-on. Les produits alimentaires pour nourrissons qui ont représenté 9,1% mais en baisse de 2,6%, la viande de volaille (6,1% du total agro-alimentaire, en baisse de 20%), les préparations alimentaires (5,6%, en hausse de 4,2%). L’on cite aussi les spiritueux et liqueurs (5,1%, en baisse de 15,3%), le lait en poudre (5%, en baisse de 26,1%), le malt (3,6%, en hausse de 4,7%), les huiles végétales autres que l'huile de palme et d'olive (4,6%, en hausse de 27,4%), le tabac brut (3%, en baisse de 5%), les farines (2,8%, en hausse de 3,4%). Sans oublier les produits pour animaux domestiques (2,7%, en progression de 1,8%), les eaux et boissons non alcoolisées (2,6%, en baisse de 8,4%), les pâtes et diverses pasta, biscuits et pains (2,4%, en baisse de 11,8%), les vins, vermouth, cidres et vinaigres (3,6%, en baisse de 20,2%), les légumes (3%, en hausse de 2,8%), révèle le quotidien. En gros, entre 2015 et 2016, la plupart des 20 premiers produits agro-alimentaires exportés de l'UE vers l'ASS ont connu une baisse en valeur, à l'exception des huiles végétales autres que l'huile de palme et l'huile d'olive.

Source: www.cameroon-info.net/