Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 15 septembre 2017

Sucre: les producteurs africains se préparent à affronter l’avenir

À la veille de la suppression des quotas de sucre de l’UE, les producteurs africains risquent d’être évincés d’un marché qui soutient depuis des années des pays comme le Swaziland. Parmi les grands perdants de la libéralisation du marché du sucre de l’Union européenne qui interviendra à la fin septembre, les producteurs de sucre des collines luxuriantes de ce minuscule pays enclavé, situé à près de 13 000 km de Bruxelles. Depuis plus de dix ans, ils bénéficiaient du contrôle étroit de l’UE sur la production domestique de sucre. Les quotas de production annuels imposés aux pays européens ont contribué à maintenir artificiellement les prix à un niveau élevé et créé un marché pour les importations de sucre, notamment en provenance des pays pauvres, exemptés de droits de douane. Actuellement, plus de la moitié du sucre brut de l’UE vient d’Afrique.

Source: www.businesslive.co.za