Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 16 octobre 2017

Madagascar-APE – Des négociations pour plus de profits

Les exportations vers le marché européen ont augmenté de 74% en six ans. D’autres obstacles restent à relever. Excédentaire. Madagascar vend plus de produits en Europe plus qu’il en importe. « Les exportations de Mada­gascar sont passées de 499, 5 mil­lions d’euros, en 2012, à plus de 875 millions, en 2016. Les importations en provenance de l’Union européenne représentent moins de 20% des importations totales malgaches », indiquent les chiffres conjoints du ministère du Commerce et de la consommation et de la délégation de l’Union européenne à Madagascar. Les exportations de textile et d’habillement ont augmenté de 31%, les bois de charpente de 86%. Les exportations de chocolats et de préparations alimentaires à base de cacao ont progressé de 84%. « Ces quelques chiffres démontrent que Madagascar a su tirer profit de l’accord de Partenariat économique (APE), entré en vigueur depuis 2012. En 2016, près de 870 millions d’euros ont été exportées vers l’Union européenne. Ce qui représente 45% des exportations malgaches », confirme Antonio Sanchez Bénedito, ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar, hier. C’était dans le cadre de l’ouverture de la sixième réunion du comité APE au Carlton. Rudes négociations Ce comité permet un dialogue entre l’Union européenne et les cinq pays signataires de la région Afrique orientale, australe et océan Indien, à savoir Madagascar, Maurice, Seychelles, Zimbabwe et Comores. Des discussions devraient conduire à la stabilité et à la permanence de cet accord.

Source: lexpressmada