Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Modernisation de l’agriculture familiale au Burkina
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 24 novembre 2017

Modernisation de l’agriculture familiale au Burkina

Le mardi 14 novembre 2017 s’est tenu à Ouagadougou un panel d’échanges sur l’insuffisance des allocations budgétaires en faveur de la modernisation des exploitations agricoles familiales. Un panel qui entre dans le cadre du programme Voix pour le changement, mis en œuvre l’organisation néerlandaise de développement (SNV Burkina Faso) en collaboration avec neuf organisations de la société civile dont quatre dans la thématique sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso. Le Burkina Faso est l’un des rares pays de l’Afrique subsaharienne à respecter l’engagement pris par les chefs d’Etat en 2003 à Maputo et qui consiste à consacrer au moins 10% du budget de leur pays à l’agriculture. Cependant, force est de constater que même si le Burkina Faso consacre un peu plus de 10% de son budget à l’agriculture, la répartition des ressources ne permettent pas aux exploitations agricoles familiales de surmonter les multiples défis auxquelles elles sont confrontés. Elles demeurent en effet confrontées à des contraintes, telles les effets des aléas et changements climatiques, les difficultés d’accès aux intrants, l’accès aux financements, aux marchés, à l’appui conseil, la faible prise en compte dans les politiques agricoles. Il existe donc un fossé entre les affectations budgétaires et la part touchée réellement par les exploitations agricoles familiales. Toute chose qui ne permet pas au Burkina Faso d’atteindre les objectifs de sécurité alimentaire et nutritionnelle, quand on sait que l’agriculture burkinabè est à majorité familiale.

Source: Le Faso

Tags: