Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 18 décembre 2017

Le Brexit va influencer l’aide de l’européenne à l’Afrique

L’une des conséquences de la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne, sera la baisse de 15% des budget de Bruxelles pour l’aide au développement. La Grande-Bretagne devrait en revanche augmenter ses aides bilatérales, mais de combien ? La sortie annoncée du Royaume-Uni de l'Union européenne va affecter l’Afrique. Le Brexit implique une réduction de près de 15% du budget Fonds européen de développement (FED), principal instrument de l’aide au dévelop-pement. Le Royaume-Uni est aujourd’hui le 3e contributeur au FED derrière l’Allemagne et la France. Londres pourrait se recentrer, après 2019, sur son «pré carré» du Commonwealth. Le Royaume-Uni est l’un des plus généreux contributeurs au Fonds européen de dévelop-pement, principal instrument de l’aide au développement à l’Afrique: 409 millions de livres actuellement, soit 14,8% des contributions au fonds. Le 11e FED, voté pour la pé-riode 2014-2020, représente environ 29 milliards d’euros de dons destinés en grande partie à la construction d’infrastructures en Afrique dans les domaines de l’énergie, de l’eau.. A ce jour, l'UE à 28 constitue le premier donnateur et le premier investisseur en Afrique. Avec le Brexit, Il devrait manquer 425 millions d’euros pour l’aide au développement, montant de la part britannique au FED.

Source: Agence Ecofin