Imprimer

Lundi, 18 décembre 2017

Ouverture de la 48e session de l’Assemblée parlementaire des pays ACP

C’est le président de la chambre des députés, Cholzer Chancy qui a donné le coup d’envoie de la 48e session de l’Assemblée parlementaire des pays ACP, le 15 décembre 2017, à Pétion-ville. C’est en faisant allusion aux problèmes communs aux pays Afrique, Caraïbe, Pacifique (ACP) que le parlementaire haïtien a souhaité la bienvenue à ses collègues invités. Parmi ces problèmes, Cholzer Chancy a souligné l’instabilité politique, les problèmes énergétiques, la lutte contre la pauvreté, l’instabilité alimentaire, les changements climatiques, etc. « Les 3 pouvoirs de l’État se sont entendus autour d’un développement articulé des principes de précaution et de prévention », a déclaré le président de la chambre des députés qui annonce le lancement du « nouveau schema national d’aménagement du territoire… » Cedit schema « permettra à l’État d’identifier les zones habitables, cultivables, celles à risque cyclonique et sismique », a ajouté le parlementaire. En marge de l’ouverture de cette session, le député Cholzer Chancy a précisé que le rôle du « parlement est de dôter le pays d’instrument légal lui permettant de faire face aux risques susmentionnés. » Plusieurs thématiques ont été débattues au cours de la journée d’ouverture dont la lutte contre le choléra, la lutte contre la corruption et le réchauffement climatique…

Source: Vant Bèf Info