Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Cameroun: L'UE pour le contrôle externe des finances publiques

Imprimer

Mercredi, 18 avril 2018

Cameroun: L'UE pour le contrôle externe des finances publiques

La Chambre des Comptes de la Cour Suprême du Cameroun, avec l'appui financier de l'Union européenne, a lancé ce 16 avril à Yaoundé un cycle de trois formations à l’intention des magistrats et des cadres de la Chambre des Comptes. En coprésidant cette cérémonie, le chef de la diplomatie européenne au Cameroun a souligné l'importance d'un contrôle extérieur indépendant des finances publiques, en faisant référence à la transposition des directives CEMAC comme une opportunité pour assoir davantage la législation nationale sur les normes internationales. Les formations portent sur les thèmes suivants : techniques générales de contrôle externe ; nouvelles normes ISSAI (normes internationales de contrôle externe) et audit externe des institutions bancaires et financières. «La Chambre des Comptes est un des maillons clés du système formel de responsabilité financière et de la gouvernance dans le secteur public. Une institution Supérieure de Contrôle, indépendante, efficiente et efficace joue un rôle moteur dans le développement d'un État moderne en renforçant la transparence, l’ouverture et la culture de la responsabilité en matière de gestion des fonds publics. La réalisation de ces objectifs devrait déboucher sur la prestation de meilleurs services, en particulier aux populations les plus pauvres, et l’amélioration des résultats au plan du développement», a déclaré l'Ambassadeur Hans-Peter SCHADEK, Chef de Délégation de l'UE au Cameroun. L’Union européenne est partenaire de longue date des institutions de contrôle interne et externe du Cameroun. Elle appuie financièrement et techniquement la Chambre des Comptes du Cameroun, depuis 2012. Egalement, le bureau anti-fraude européen, OLAF, entretient une collaboration fructueuse avec le Conseil Supérieur de l’Etat pour l’investigation des cas de fraude sur les financements européens.

Source: SEAE