Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Nous voulons des relations séparées entre l'Afrique et l'UE, déclare le président de l’UA
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 01 juin 2018

Nous voulons des relations séparées entre l'Afrique et l'UE, déclare le président de l’UA

Les dirigeants de l'Union africaine ont réitéré leur souhait de négocier un partenariat commercial séparé avec l'UE dans le cadre de la refonte de l'accord de Cotonou entre l’Union européenne et les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dont les négociations commenceront dans le courant de l’année. « Nous avons réfléchi aux négociations à venir, » a déclaré Moussa Faki Mahamat, le président tchadien de la Commission de l'Union africaine. « Nous pensons que le continent africain devrait agir et négocier d’une seule voix, » a-t-il ajouté. S'exprimant aux côtés du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à l’issue de 9e réunion entre les Commissions des deux organisations, ce mercredi 23 mai, Monsieur Faki a déclaré que l'UA voulait « être en mesure de parler et négocier ‘de continent à continent’ ». « Nous sommes en présence de trois parties – le Maghreb, l’Afrique australe, qui a déjà signé un accord avec l’UE, et les autres membres du Groupe ACP… et nous aimerions négocier d’un seul bloc et agir d’une seule voix, » a-t-il rappelé. L'UA souhaite vivement se positionner comme un acteur politique. Mais l’Organisation, dont le Secrétariat est basé à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, n'est pas partie à l’accord de Cotonou et l'UE négociera donc avec les représentants des pays APC. L’accord de Cotonou régit une série de politiques de développement et d'investissement dans les pays ACP, ainsi que les aspects en rapport avec la migration. La Commission souhaite négocier un accord unique avec les pays ACP et trois pactes régionaux, dont un pour l'Afrique, qui remplacerait la stratégie commune UE-Afrique. Mardi, les ministres de l’UE en charge du développement ont discuté de leur mandat de négociation pour l’accord Cotonou 2.0, la décision de finalisation de leur position ayant été reportée au mois prochain. Les ACP devraient finaliser leur position au cours de l'été, quelques semaines avant le coup d’envoi des négociations entre l'UE et les ACP en août.

Source: EURACTIV