Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Réunion des ministres des Finances de la Zone Franc à Paris
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 12 octobre 2018

Réunion des ministres des Finances de la Zone Franc à Paris

La réunion, ce lundi 8 octobre à Bercy, des ministres des Finances de la zone Franc, est à priori ordinaire puisqu'elle fait partie des mécanismes qui ont été prévus pour faire régulièrement le point sur les grands enjeux économiques et monétaires d'intérêt commun. Toutefois, à la veille des assemblées d'automne du FMI et de la Banque mondiale qui se tiendront à Bali, du 12 au 14 octobre 2018, elle a eu un cachet assez particulier. A l'ordre du jour de la rencontre, qui a été présidée par le ministre français de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire, des échanges sur plusieurs « sujets fondamentaux pour le développement des pays africains de la Zone franc que sont la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, et la mobilisation des recettes fiscales». En plus des ministres des Finances des pays membres, la réunion a enregistré la participation des principaux responsables d'institutions monétaires de l'organisation, notamment le gouverneur de la BEAC, Abbas Toli Mahamat, celui de la BCEAO, ‎Tiemoko Meyliet Koné, et de la Banque centrale de 'l'Union des Comores en plus d'Odile Renaud-Basso, directrice générale du Trésor français et François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France. Selon les explications données à l'issue de la rencontre par Bruno Le Maire, la rencontre a également permis d'analyser l'état de la convergence en Zone franc, et plusieurs décisions ont été prises à l'issue de la réunion. La réunion de Paris qui se tient après celle d'avril dernier qui s'est tenue à Brazzaville au Congo. Elle a surtout porté sur la mobilisation des recettes fiscales ainsi que les engagements des pays membres vis-à-vis du FMI. Il y a un an, et toujours à Paris, les ministres de la Zone Franc, avaient déjà pris l'engagement de poursuivre les efforts pour élargir l'assiette fiscale dans leurs pays respectifs afin notamment de faire face à la conjoncture.

Source: afrique.latribune.fr