Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le commissaire désigné au commerce rejette une taxe carbone frontalière
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 22 janvier 2010

Le commissaire désigné au commerce rejette une taxe carbone frontalière

L’Union européenne ne devrait pas imposer de droits de douane sur des biens en provenance de pays qui ne parviennent pas à réduire leurs émissions dommageables au climat. C’est ce qu’a affirmé le commissaire désigné au commerce, le 12 janvier. «Personnellement, je ne pense pas qu’il s’agisse de la bonne approche», a déclaré Karel de Gucht aux eurodéputés qui voteront pour approuver l'équipe de la Commission européenne le 26 janvier. «C’est une approche qui se heurtera à de nombreux problèmes pratiques». L’Europe s’est engagée, dans les dix prochaines années, à réduire ses émissions de dioxyde de carbone responsables du changement climatique, de 1/5éme au-dessous des niveaux de 1990. Mais les industriels s’inquiètent des coûts de nettoyage des usines et des groupes électrogènes qui rendront leurs produits plus chers et moins attrayants que les importations bon marché de rivaux en Inde et en Chine. Certains hommes politiques, surtout en France, ont déclaré qu’imposer une taxe carbone sur des biens provenant de régions de production intense en carbone rééquilibrerait la situation.

Source: Euractiv