Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Fracture numérique et sociale

Imprimer

Mercredi, 16 février 2005

Fracture numérique et sociale

En termes de connexions à Internet, les femmes ont dépassé les hommes ces trois dernières années, selon un nouveau rapport de la Commission. Les personnes âgées de plus de 55 ans acquièrent elles aussi – et de plus en plus – des compétences informatiques, et cette tendance devrait se poursuivre. Pour autant, les personnes à faible niveau d’éducation et peu rémunérées ne progressent pas aussi rapidement, ce qui les prive de nouvelles chances. L’éducation, l’âge et le revenu demeurent, selon ce rapport, les trois principaux facteurs de la fracture numérique. Le rapport conclut que l’accès à Internet et les compétences informatiques peuvent aider les gens à éviter de tomber dans la pauvreté et même à s’en sortir. Toutefois, il faudrait pouvoir disposer d’informations supplémentaires, en particulier en provenance des sources nationales, pour mieux cibler les politiques visant à permettre aux gens d’accéder à la société de l’information. À défaut, l’Europe pourrait devenir plus bipolaire encore qu’elle ne l’est, avec d’un côté ceux qui prennent le train de l’informatique et, de l’autre, ceux qui restent sur le quai. Sans compétences informatiques, les difficultés rencontrées par les pauvres et les chômeurs de longue durée s’exacerbent, ce qui produit une lignée d’exclus de l’informatique. Dans le prolongement de l’étude qu’elle a effectuée en 2001, le rapport de la Commission indique que la participation numérique et sociale apparaît clairement et "intimement liée dans une société qui devient de plus en plus technique." Le rapport sur l’"e-inclusion” s’est repenché sur la dimension locale de la société de l’information et a jugé que l’éducation est fondamentale pour pouvoir participer à l’"e-inclusion". On y dit encore qu’un “usage intensif d’Internet apparaît clairement et manifestement lié à un statut éducatif et professionnel supérieur ».