Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
L'Europe fait capoter l'unité africaine

Imprimer

Vendredi, 15 avril 2011

L'Europe fait capoter l'unité africaine

Une contradiction majeure de la mondialisation est d'intégrer et de centraliser certaines régions tout en faisant en sorte d’en désintégrer et d’en marginaliser d'autres. Bien que l'intégration et la centralisation aient produit des blocs puissants et de grande taille comme l'UE, la désintégration et la marginalisation tendent à produire ce que le sociologue Manuel Castells décrit comme « les trous noirs du capitalisme informationnel : des régions où il n'y a pas moyen d'échapper à la souffrance et au dénuement ». L'Afrique acquiert progressivement cette image. L'intégration et la croissance rapides des économies européennes et nord-américaines et la centralisation constante de l'autorité politique, en particulier en Europe, contrastent fortement avec la marginalisation, l'appauvrissement et la fragmentation du continent africain. Presque tous les pays africains restent encore intégrés verticalement à l'Europe. Cet élément est renforcé par la signature des accords de partenariat économique (APE)) entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) qui ouvriront les ressources de l'Afrique aux multinationales européennes, paralyseront l'intégration de l'Afrique et entraveront la coopération Sud-Sud. Ce qui constitue un obstacle majeur à l'intégration horizontale entre pays Africains et peut créer des obstacles dans les relations de l'Afrique avec la Chine. L'ironie veut que bien que l'Europe crée une plus grande unité grâce à une UE élargie, l'Afrique - sous la pression de l'UE - se désintègre dans des APE régionaux liés à l'UE, avec comme conséquence l'affaiblissement des communautés économiques régionales existantes et finalement la destruction du rêve d'une Afrique politiquement unie.

Source: businesslive.co.za