Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Humanitaire et militaire, les liaisons dangereuses
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 20 avril 2011

Humanitaire et militaire, les liaisons dangereuses

Au cours d'une audition publique au Parlement le 13 avril, des acteurs de la société civile ont critiqué la pratique d’utiliser la puissance militaire à des fins humanitaires qui délégitimerait et handicaperait l'aide humanitaire. « Les efforts des travailleurs humanitaires, qui se veulent impartiaux, sont souvent compromis par les actions militaires », a expliqué la vice-présidente de la commission du développement, la Française Michèle Striffler (Parti populaire), reconnaissant que « les deux parties ont besoin l'une de l'autre ». Les exemples ont été légions aux yeux des participants à l'audition : Afghanistan, République démocratique du Congo (RDC), Haïti, Libye... « Plus l'aide est perçue comme politisée, moins elle est efficace », a souligné le représentant de l'organe européen en charge de l'aide humanitaire (ECHO), Peter Zangl. La militarisation de l'aide pose le même genre de problème. En RDC, le rôle des militaires a été « vague » selon le professeur Robert Kabamba de l'université de Liège. Il s'en est suivi une confusion entre les actions militaires, première étape de résolution d'une crise, et l'aide humanitaire qui n'intervient qu'en deuxième lieu.

Source: Parlement européen