Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Nord-Sud, un combat commun contre la pollution de l'eau
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 20 mai 2011

Nord-Sud, un combat commun contre la pollution de l'eau

L'accès à l'eau potable est un droit fondamental. Néanmoins, 900 millions de personnes dans le monde n'en disposent pas pour faire face à leurs besoins de base (boire, cuisiner, nettoyer). Tous les ans, un million et demi d'êtres humains meurent après avoir consommé de l'eau contaminée. Réunis à Budapest cette semaine, députés européens et députés des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) réfléchissent aux moyens de lutter contre la pollution de l'eau. Dans les pays en voie de développement, 70 % des déchets industriels sont déversés dans les fleuves ou rivières sans même être traités. Les pesticides ou engrais utilisés dans l'agriculture contaminent l'eau douce, de même que les excréments. D'après les Nations unies, un enfant meurt toutes les 20 secondes du fait de la faiblesse des réseaux d'assainissement. « Les infrastructures d'assainissement sont un préalable essentiel à la santé publique », explique l'Allemande Christa Klass (Parti populaire), co-auteur d'un rapport sur la pollution de l'eau qui doit être adopté le 18 mai par l'Assemblée parlementaire ACP-UE. Elles sont d'autant plus importantes dans les zones d'urbanisation galopante mais coûtent cher, très cher. Pour la période 2008-2013, le Fonds européen de développement a ainsi débloqué 200 millions d'euros pour les pays ACP. Les parlementaires se sont mis d'accord sur trois priorités pour améliorer la disponibilité et l'accès à l'eau potable :

  • le développement de forages dans les villages et les bidonvilles dont la population augmente très rapidement
  • l’utilisation de solutions innovantes telles que les comprimés de chlore pour combattre les épidémies liées à la pollution des eaux (choléra par exemple)
  • l'application du principe « pollueur-payeur » pour l'industrie, la déforestation, les mines, l'industrie chimique ou les pesticides.

Source: Parlement européen