Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Les ministres sont prêt à fournir une aide si les combats cessent au Soudan
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 21 juin 2011

Les ministres sont prêt à fournir une aide si les combats cessent au Soudan

Le Conseil des affaires étrangères de l'UE est préoccupé par les récentes violences au Sud-Soudan et le déplacement de civils qui a suivi. L'incapacité de mettre un terme aux hostilités, déclarent les ministres des Affaires étrangères, aura des répercussions pratiques sur l'engagement de la communauté internationale au Soudan. Le Conseil condamne en particulier le blocage des routes entre le Nord et le Sud, qui provoque une pénurie de nourriture et de combustibles dans le Sud, et demande instamment le rétablissement immédiat de l'accès à l’ensemble des routes. Pour aider les citoyens de l’ensemble du Soudan, l'UE s'engage à continuer à apporter une aide humanitaire axée sur les besoins aux populations vulnérables. Dans ce contexte, les ministres s'engagent également à intensifier le dialogue politique de l'UE avec le Soudan et à nouer un dialogue politique régulier et de portée générale avec le gouvernement du Sud-Soudan. Les États membres de l'UE, déclarent-ils, examinent activement les possibilités de soutenir via le FMI, la Banque mondiale et le Club de Paris, un effort international d'allègement de la dette du Soudan, cohérent avec un progrès politique tangible dans ce même pays. Le Conseil décide d'adopter une approche européenne globale à l'égard du Soudan et, à partir du 9 juillet 2011, vis-à-vis du Sud-Soudan. Dans cet objectif, l'UE:

  • continuera à soutenir les efforts des deux gouvernements pour réduire la pauvreté ;
  • contribuera à la mise en place dans les deux États, d'un gouvernement responsable, transparent et efficace, basé sur le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales et sur un État de droit ;
  • contribuera à la coordination efficace d’un soutien international.

Source: Conseil des Ministres