Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Financement européen en faveur du secteur de la pêche après 2013
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Lundi, 04 juillet 2011

Financement européen en faveur du secteur de la pêche après 2013

Des informations ont ete communiquees au Conseil au sujet d'une declaration conjointe de la Bulgarie, de la Republique tcheque, de l'Estonie, de la Hongrie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne et de la Roumanie concernant le financement europeen en faveur du secteur de la peche apres 2013 (doc. 11904/11). Ces delegations sont conscientes du role que joue le secteur europeen de la peche en assurant la securite alimentaire tout en veillant a la gestion durable des ressources naturelles et du potentiel qu'il offre pour contribuer a une croissance intelligente, durable et inclusive conformement a la strategie Europe 2020. Elles ont mis en evidence la necessite de prevoir un financement approprie de la politique de la peche. Elles comprennent en outre la necessite de reformer la PCP afin d'assurer la gestion durable des ressources naturelles, mais elles insistent sur le fait qu'il faut maintenir un niveau de financement suffisant pour les mesures de soutien dans le cadre de la future PCP. Ce financement devrait soutenir certains secteurs particuliers tels que l'aquaculture en mer et en eau douce. La declaration attire l'attention sur les besoins des "nouveaux" Etats membres qui n'ont pas pu beneficier pleinement des fonds de l'UE disponibles avant leur adhesion. En mai 2011, six Etats membres (Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande et Portugal) avaient déjà transmis a la Commission une declaration commune dans laquelle ils soulignaient l'importance que revet le futur instrument financier de la PCP.

Source: Conseil des Ministres