Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Ghana: Arguments contre l'accord de partenariat économique
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 30 août 2011

Ghana: Arguments contre l'accord de partenariat économique

Le Ghana accueillera le Comité de suivi ministériel (CSM) de la CEDEAO sur les APE, qui se tiendra à Accra en septembre 2011. Le CSM est la plus haute autorité de la CEDEAO et de ses États membres en ce qui concerne l'APE. […] Le Ghana a paraphé il y a quatre ans un APE intérimaire (APEI) séparé avec l'Union européenne (UE), soi-disant pour mettre fin aux incertitudes et protéger un très petit groupe d'exportateurs qui dépendent presque exclusivement du marché de l'UE, étant donné que leurs produits auraient été frappés de droits supplémentaires à l'expiration, en décembre 2007, du régime préférentiel en faveur de certaines exportations du Ghana et des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Bien des choses ont changé depuis, avec notamment l’éclatement d'une crise économique et financière mondiale. L'autre changement est le fait que le centre de gravité de l'économie mondiale s’est déplacé de régions telles que l'Europe vers l'Asie orientale. C’est pourquoi la National CSO Platform exige que l'on abandonne l'APEI. D'après la plateforme, il menace le repositionnement de l'économie nationale et l'intégration régionale au sein de la CEDEAO. Le groupe demande instamment au gouvernement d'abandonner l'APEI d'ici la réunion du CSM qu'il accueillera en septembre.

Source: National CSO Platform