Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Le Kenya demande un délai de réflexion pour les membres de l’EAC
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 14 mars 2012

Le Kenya demande un délai de réflexion pour les membres de l’EAC

Un article publié par le service de presse ACP indique que le Kenya a récemment demandé à l’UE d’octroyer un délai de réflexion à la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) afin d’exposer une position unifiée sur les relations commerciales avec l’Europe dans le cadre des accords de partenariat économique. La semaine dernière, le premier ministre kenyan Raila Odinga a déclaré que le pays risquait de perdre beaucoup dans l’arrangement actuel parce que tous les autres pays de l’EAC bénéficient du statut de pays moins avancé qui leur permet d’avoir une commercialisation sans taxes douanières de leurs biens en Europe. "Nous voulons un arrangement qui nous permette de négocier avec l’Europe en tant que communauté et pas comme État individuel”, a-t-il affirmé.
Au cours d’une réunion la semaine dernière avec le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, M. Odinga a demandé un délai de réflexion “pour résoudre les différences et atteindre un consensus". Les États membres de l’EAC sont en train de négocier l’accord de partenariat économique, un nouvel accord commercial pour remplacer les préférences commerciales non réciproques garanties sous l’accord de Cotonou signé en 2000.
Le premier ministre kenyan a ajouté que même si le Kenya supportait le but des APE, il n’est pas simple de trouver un arrangement qui applique des taxes aux exportations kenyanes en laissant les autres pays ACP sans taxe aucune.

Source: ACP