Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Commerce du bœuf aux hormones
Juin 2019
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 15 mars 2012

Commerce du bœuf aux hormones

Afin de mettre fin au conflit, qui dure depuis 20 ans, avec les États-Unis et le Canada sur le commerce du bœuf aux hormones, des concessions de l'UE ont été approuvées par les députés cette semaine. Cette proposition avait été adopté par la Commission du commerce international (INTA). Selon le service de Presse du Parlement européen (PE), l'accord permet à l'UE de maintenir l'interdiction d'importer des bœufs traités aux hormones en échange de l'augmentation des quotas d'importation de viande bovine de haute qualité en provenance des États-Unis et du Canada. Le rapporteur allemand Godelieve Quisthoudt-Rowohl a declaré à cet égard  qu´  « il s´agit d'une résolution avantageuse pour tous » et que des mesures prises par le PE « permettront au secteur agricole européen d'aller de nouveau de l'avant ».
Selon l'accord, les quotas d'importation de viande bovine de haute qualité dans l'UE passeraient à 48 200 tonnes. Les États-Unis et le Canada, quant à eux, ont déjà suspendu les droits à l'importation imposés, pour répondre à l'interdiction européenne d'importer du bœuf traité aux hormones, aux produits de 26 États membres de l'UE (tous excepté le Royaume-Uni).

Source : Parlement européen